Poutine explique dans quel but il propose une réforme constitutionnelle pour la Russie

Vendredi, 17 janvier, 2020 - 11:32

Vladimir Poutine a annoncé que son projet d’amender la Constitution avait pour but de développer la Russie en tant qu’État de droit social et de renforcer le rôle de la société civile dans la prise de décisions importantes. Les amendements pourraient être adoptés au printemps 2020.

Après que le Président russe a proposé une réforme constitutionnelle visant à donner le droit au parlement de désigner le Premier ministre, il a déclaré ce 16 janvier que les amendements à la Constitution ne porteraient pas atteinte à ses bases fondamentales, mais favoriseraient le développement de la Russie en tant qu’État de droit social.

«Les amendements qui ont été proposés ne concernent pas les bases fondamentales de la Constitution. L’idée de ceux-ci est d’assurer le développement de la Russie en tant qu’État de droit social, d’augmenter l’efficacité de l’activité des institutions de notre pays et de renforcer le rôle de la société civile, des partis politiques et de nos régions dans l’élaboration des décisions importantes pour le développement du pays», a expliqué Vladimir Poutine.

Les atouts de ces amendements

Il a également souligné que les amendements concernant le nouvel ordre de désignation du Premier ministre russe et de ses adjoints étaient plein de sens:

«Bien que la Russie reste une république présidentielle, elle devient plus ouverte, étant donné que l’importance du parlement augmente et l’interaction entre le parlement et le gouvernement se renforce», a précisé M.Poutine.

Si ces changements s’opèrent, le Président ne pourra plus rejeter la candidature d’un Premier ministre. Ce dernier devra discuter ses initiatives directement avec le parlement et non avec le chef de l’État. Le parlement approuvera ainsi les adjoints du Premier ministre et les ministres fédéraux, dont le Président ne pourra rejeter les candidatures.

Cette proposition pourrait être adoptée d’ici fin de la session de printemps, a fait savoir Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la fédération.

Changement du Premier ministre

Suite à la présentation du projet, Dmitri Medvedev qui exerçait la fonction de Premier ministre a annoncé le 15 janvier la démission de son gouvernement. Dans un premier temps, Vladimir Poutine a proposé la candidature à ce poste de Mikhaïl Michoustine, directeur du Service fédéral des impôts (FNS). Une proposition acceptée par le fonctionnaire le jour même et validée par le parlement ce 16 janvier.

 

 

Source :Sputnik